Episode #4 Pourquoi notre épargne est-elle un énorme fourre-tout ?

19 Nov 2019 | 0 commentaires

👉Abonnez-vous directement sur Apple Podcasts, Spotify ou Deezer 👈

Faire du tri dans son épargne pour savoir si on en a assez

 

Dans cet épisode, on parle de l’épargne « fourre-tout ». C’est comme ça que je décris le fait d’avoir une somme d’argent en épargne et de ne pas savoir à quoi elle est destinée ou « réservée ». On maintient ainsi l’illusion qu’on a assez (ou au contraire qu’on n’a pas assez) en faisant légèrement l’autruche. Jusqu’au jour où la réalité nous rattrape.

Quand je parle de budget autour de moi, j’entends souvent la même réaction : « J’ai pas besoin de faire un budget, je mets déjà de l’argent de côté tous les mois. »

Mettre de l’argent de côté c’est bien. C’est même la règle de base d’une gestion d’argent saine. Si on dépense moins que ce qu’on gagne, on dégage de l’épargne, de fait.

Ca a l’air simple et pourtant tout le monde n’y parvient pas. Des fois, le problème vient des revenus qui sont trop faibles. Des fois c’est la mauvaise gestion financière qui est en cause. Et puis il y a aussi ceux qui arrivent à mettre de côté tous les mois mais pas suffisamment pour faire des projets de vie.

Dans cet épisode, je partage le témoignage d’Alexandre, trentenaire vivant à Paris en couple, avec une petite fille. Il gagne bien sa vie mais ses revenus d’intermittent sont variables. Voici ce qu’il m’a envoyé par email à delphine@budget-cheri.com

 » Si je me suis intéressé a Budget Chéri c’est pour les raisons que tu décris dans ton ebook : procrastination, ne pas savoir par où commencer, se dire que si on est toujours dans le vert tout va bien, l’amour des restos et des voyages… Et plein d’autres. Le dur constat est qu’en 3 ans et demi je n’ai rien mis de côté depuis mon retour en France. Cependant avec l’arrivée de ma fille et le projet d’achat d’un appartement, ça ne pouvait pas durer.

Là est tout le problème. Comment savoir ce qu’on peut emprunter si avec deux bons salaires et un loyer « raisonnable » pour Paris nous n’arrivons pas à mettre de côté.

Ton projet a donc été une révélation car il répondait à la question « par où commencer? »

Subsiste quelques doutes sur « comment organiser mon budget » en sachant que nos deux salaires d’intermittents sont très variables et peuvent aller du simple au double. Mais j’ai déjà quelques idées.

Un autre problème à été de convaincre ma compagne de se lancer dans l’aventure. Au début le fait de devoir ouvrir un tableur et de devoir y entrer ses dépenses régulièrement était rédhibitoire pour elle. J’ai commencé à faire un budget pour le compte commun avec les dépenses fixes et du quotidien puis j’y ai ajouté un budget week-end, fun et encore un autre pour anticiper les vacances. Ca a commencé à l’intéresser.

Ensuite j’ai fait un autre budget pour moi ou ma part pour le compte commun devient une dépense fixe puis j’ai mis mes dépenses resto, fun, abonnement…

Ca a fini de la convaincre en voyant que c’était plus simple qu’il n’y paraissait. 

Maintenant rien n’est encore joué. On va voir si ça tient la route ce mois de novembre ! »

A travers le témoignage d’Alexandre, on parle de :

👉croire que tout va bien juste parce qu’on n’est pas à découvert

👉comment savoir si on met assez d’argent de côté

👉faire du tri dans son épargne à l’aide d’un budget pour savoir à quoi est destiné chaque euro épargné

Les références mentionnées dans le podcast

📖La méthode budgétaire de Budget Chéri en 68 pages